Wayward Pines : Saison 1 Episode 1

0

Angoissant, addictif, intriguant et surtout excellent, le pilot de Wayward Pines est une réussite !

La fiche technique :

Année : 2014
Créateur :
 Chad Hodge
Producteurs : M. Night Shyamalan, Chad Hodge, Donald De Line, Ashwin Rajan
Production : FX Productions
Acteurs : Matt Dillon (Ethan Burke), Melissa Leo (Pam), Carla Gugino (Kate Hewson), Juliette Lewis (Beverly), Toby Jones (Dr. Jenkins), Shannyn Sossamon (Theresa Burke), Terrence Howard (Sherif Arnold Pope)
Chaîne de diffusion : Fox
Genre : Drame, suspens
Saisons : 1 (En production)
Diffusion en France: 14 mai 2015

Le pitch :

Ethan Burke, l’un des meilleurs agents des Services Secrets du Bureau de Seattle, est envoyé en mission dans la charmante petite ville de Wayward Pines. Il doit enquêter sur la mystérieuse disparition de deux agents fédéraux : l’Agent Bill Evans et l’Agent Kate Hewson, son ancienne partenaire et surtout la femme qui a failli détruire son mariage. Alors qu’il s’approche de la ville, Ethan a un accident. À son réveil, ses souvenirs sont intacts mais il réalise qu’il n’a plus aucun moyen d’entrer en contact avec le monde extérieur. Son téléphone, son portefeuille, son argent et sa carte d’identité ont disparu et il commence à prendre conscience que la petite Wayward Pines n’est pas aussi lisse et parfaite qu’il n’y paraît…

matt dillon et juliette lewis dans wayward pines

On en pense quoi :

Le festival Séries Mania a lancé les festivités hier (vendredi 17) avec un programme très prometteur et une exclusivité mondiale, la diffusion du pilot de Wayward Pines, la série événement qui signe la première intrusion de M. Night Shyamalan à la télévision. Pour les autres, il faudra attendre le 14 mai où ce ne seront pas moins de 125 pays qui découvriront ce premier épisode absolument palpitant en même temps que le public de la chaîne américaine Fox.

Dès les premières images, le téléspectateur est happé dans l’univers oppressant de Wayward Pines, petite ville d’Idaho, en apparence plutôt tranquille. Matt Dillon est en sang, il sort d’un terrible accident de voiture. Il s’évanouit et se réveille dans un hôpital sordide où une infirmière (jouée par l’inquiétante Melissa Leo) insiste pour s’occuper de lui. Ses affaires ont été confisquées, il n’a aucun moyen de contacter l’extérieur. Les questions fusent et ce n’est que le commencement. Une production M. Night Shyamalan (Le 6e sens, Le Village) est forcément teintée de mystère. Et Wayward Pines nous en offre pendant toute cette introduction qui réussit à poser l’action et les personnages tout en catapultant l’intrigue dans des contrées télévisuelles déjà visitées mais pas moins intéressantes. Se tenant à l’écart des sentiers battus (et rabattus) d’Hollywood, Shyamalan est toujours allé chercher l’originalité et le retournement de dernière minute. Parfois avec réussite, souvent avec maladresse. Et si ce pilot est parfaitement maîtrisé, compte tenu du passif du réalisateur, on est en droit de craindre quelques dérapages pour la suite. Sans doute est-ce pour ça que l’inédit est moins bien marqué dans Wayward Pines que dans ses autres œuvres.

Au-delà de Shyamalan, les fans de séries télévision ne pourront s’empêcher de relever le casting absolument vertigineux de la série qui outre Matt Dillon réunit Juliette Lewis (The Firm, Secret and Lies), Terrence Howard (Empire), Carla Gugino (Political Animals) et Melissa Leo (Oscar du meilleur second rôle pour The Fighter) dans un même générique. Un générique d’ailleurs extrêmement travaillé, à l’heure où ils ont tendance à disparaître, et qui n’est pas sans rappeler ceux des chaînes du câble américain.

En bref, un pilot haletant avec de belles promesses  – suspens constant, rythme soutenu – qui espérons sauront se concrétiser dans les épisodes suivant.

Matt Dillon, Juliette Lewis, Melissa Leo, Terrence Howard, Carla Gugino de Wayward Pines

 

Partager.

A propos de l'auteur

Laissez une réponse