« Veep » – Saison 1

1

La fiche technique:

Créateurs: Armando Iannucci, Simon Blackwell
Réalisateur: Armando Iannucci, Tristram Shapeero et Christopher Morris
Producteurs: Iannucci, Christopher Godsick et Frank Rich
Acteurs:  Julia Louis-Dreyfus (Selina Meyer), Anna Chlumsky (Amy), Tony Hale (Gary), Matt Walsh (Mike), Timothy Simons (Jonah), Reid Scott (Dan), Sufe Bradshaw (Sue)
Chaîne de diffusion: HBO
Genre: Politique – comédie
Saisons: 2 (en réalisation) – 8 Episodes
Site Officiel: Veep

« Veep » – Le pitch:

Selina Meyer échoue aux élections présidentielles américaine et se retrouve vice présidente à la dernière minute. Malheureusement pour elle, l’adversaire qu’elle avait aux élections devient alors son supérieur hiérarchique. Cette cohabitation ne sera pas de tout repos. Elle qui pensait pouvoir mener à bien ses projets va réaliser que son ex-rival en a également pour elle et qu’ils ne sont pas forcément des plus gratifiants.

Heureusement pour Selina, elle est entourée d’une fidèle équipe de communication qui va lui sauver la mise à plusieurs reprises.

Entre ses déboires personnels, publiques et politiques, comment va t-elle parvenir à gérer sa nouvelle fonction politique jusqu’aux prochaines élections présidentielles?

La bande annonce:

Mon avis: 

Je n’ai pas compris comment « Veep » allait pouvoir ressortir parmi toutes les comédies déjà en diffusion. Et pourtant il ne m’a fallu que des 20 premières minutes (=un épisode) pour être convaincu de l’ingéniosité de cette série. Même si on ne rigole pas à chaude larme on se dit « wouha elle était bien bonne celle là » avec un grand sourire.

Il y a 15 ans on avait « Spin City » avec Charlie Sheen et Michael J. Fox qui l’a précédé. Aujourd’hui on a « Veep » avec une Julia Louis-Dreyfus (Old Christine, Seinfeld) complètement à l’ouest dans son rôle de vice présidente. Elle n’est pas incapable, c’est seulement qu’elle a du mal à affronter l’imprévu, ce qui lui vaut quelques situations comiques à souhait.

Les épisodes ne durent que 20minutes et dans chacun d’eux elle se retrouve avec un problème qu’elle et son équipe vont réussir à résoudre en un rien de temps. Ce que l’on attend de la politique, dirons nous. Mais nous ne nous somme jamais demandé comment étaient les embûches entre le problème et sa résolution.

« Sue, did the President call? » phrase répétée 2 fois (au moins) par épisode par Selina. Elle ne vous  fait surrement pas rire à la lecture, mais cette femme est tellement persuadé d’être un atout vital de la politique qu’elle en devient presque « pathétique ». Alors quand elle demande à sa secrétaire si le président a appelé comme si il se devait de le faire une fois par jour, c’est tout simplement géniallissime.

Quant aux acolytes de Selena, le casting est impeccable, Mike (Matt Walsh; Very Bad Trip) fait semblant d’avoir un chien pour ne pas travailler trop tard, chien qu’il a même en (fausse) photo dans son portefeuille. Gary (Tony Hale; The Informant) est un gaffeur de première et Anna (Anna Chlumsky) suit Mme la VP comme son ombre. La partie adverse n’a pas non plus lésiné sur la qualité des assistants, Jonah (Timothy Simons) est à pleurer de rire du haut de ses 2m.

Il ne faut pas se dire que « Veep » est une pure comédie, c’est avant tout une satire et une critique de la politique, sans distinction particulière.

La saison 2 a été commandée en avril 2012 et sera diffusée en 2013 aux Etats-Unis

Sufe Bradshaw – Matt Walsh –
Timothy Simons – Anna Chlumsky – Tony Hale –
Julia Louis-Dreyfus – Reid Scott

Partager.

A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Ping de retour Emmy Awards 2012 - Les vainqueurs sont... | Essentiel-Series

Laissez une réponse