“The Exes” – Saison 1

1

La fiche technique:

Créateurs: Mark Reisman
Producteurs: Mark Reisman, Franco E. Bario, Frank M. Garritano, Ben Raymond
Production: Mark Reisman Productions, Acme Productions
Acteurs: Donald Faison (Phil Chase), Wayne Knight (Haskell Lutz), David Alan Basche (Stuart Gardner), Kristen Johnston (Holly Brooks), Kelly Stables (Eden)
Chaîne de diffusion: ABC
Genre: Comédie
Saisons: 2 (en production) – 11 Episodes
Site officiel: The Exes

“The Exes” – Le pitch:

Une avocate spécialisée dans les divorces, Holly, a décidé de louer son appartement à des hommes récemment divorcés, qui se retrouvent sans toit au dessus de leurs têtes.

De ce fait, elle crée une colocation entre Phil et Haskell. La colocation n’est pas ce qu’il y a de plus facile pour ces deux hommes, qui ont des quotidiens complètement opposés.

Ils ne sont pas au bout de leur surprise, Holly a décidé d’y faire emménager une troisième personne, Stuart, un dentiste tout fraîchement célibataire, qui n’arrive pas à se faire à l’idée du divorce.

Si Haskell, Phil et Stuart ont été “secourus” par Holly, ils n’hésitent pas à lui rendre l’ascenceur, mais pas toujours d’une manière attendue et efficace. Cette dernière, qui vit dans l’appartement juste en face du leur, va souvent avoir du fil à retordre avec eux, mais va aussi apprendre sur elle-même.

Donald Faison – David Alan Basche

 

La bande annonce:

Mon avis: 

“The Exes” est une comédie, qui ne frôle pas le niveau de l’excellence mais qui se laisse regarder sans problème. On rit à chaque épisode et les 20 minutes ne nous paraissent jamais très longue. Même si les critiques sont vraiment mitigées, il n’y a rien à jeter ici.

On retrouve le comédien Donald Faison (qui vient de rejoindre le casting de “Kick Ass 2”), les fans de “Clueless” se souviendront de lui en tant que Murray et les fans de “SCRUBS” sous les traits du Dr Christopher « Chris » Turk. Il est totalement à sa place parmi ces divorcés et totalement drôle. Enchaînant conquête sur conquête, la colocation va lui apprendre qu’un peu de respect ne lui ferait pas de mal.

A ces côtés on découvre Kristen Johnston, que je ne connaissais pas mais qui a joué dans “Ugly Betty” ou dans “Urgences” entre autres et a reçu deux récompenses de meilleurs second rôle. Elle est incroyable. Ces mimiques sont à mourir de rire. De par sa taille et sa carrure, elle sait jouer et se moquer d’elle même. A elle seule, elle comble parfaitement la boucle comique de cette série.

Quant à Wayne Knight on l’a aperçu dans “Dirty Dancing”, organisateur du concours pendant lequel Bébé reçoit un poulet. Mais la liste de ses rôles est beaucoup plus longue que ça, et mêle voix d’animations à sa carrière. Il s’impose en geek toujours posé sur le canapé devant la télé dans “The Exes”. Et pour finir, David Alan Bash n’est pas très connu à la télé, mais son rôle de Stuart reste correct et drôle quand il le faut, même si parfois son personnage est un peu exagéré.

En bref, “The Exes” n’est pas la comédie de l’année, mais elle se laisse facilement regarder, elle détend et fait rire. Les situations sont cocasses et les quiproquos sont bien trouvés. Et heureusement, comme on dit, le ridicule ne tue pas…
La saison 2 vient tout juste de reprendre aux Etats-Unis mais aucune chaîne française n’a encore annoncé la diffusion de cette série.

the-exes-essentiel-series-saison-1

Krysten Johnston – Wayne Knight

Partager.

A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Ping de retour Les séries renouvelées et annulées 2013/2014 - Mise à jour du 11 décembre 2013 | Essentiel-Series

Laissez une réponse