“The Big Bang Theory” – Saison 1

3

La fiche technique:

Créateurs: Chuck Lorre, Bill Prady
Producteurs: Chuck Lorre, Bill Prady, Lee Aronsohn
Production:  Chuck Lorre Productions – Warner Bros. Television
Acteurs: Johnny Galecki (Leonard), Jim Parsons (Sheldon), Kaley Cuoco (Penny), Simon Helberg (Howard), Kunal Nayyar (Raj)
Chaîne de diffusion: CBS
Genre: Comédie – Sitcom
Saisons: 6 (en production) – 124 Episodes
Site officiel: The Following

“The Big Bang Theory” Saison 1- Le pitch:

Leonard Hofstader est un scientifique en marge d’être renommé. Complètement investit dans son travail, il tente cependant d’améliorer sa vie sociale. Chose difficile puisqu’il vit avec l’insupportable et antipathique Sheldon Cooper, scientifique narcissique, immature et aux conventions sociales particulières.

Pas toujours évident à supporter, l’aide de ses amis Howard Wolovitz et Raj Koothrappali n’en sera guère remède. Mais l’arrivée de Penny, leur nouvelle voisine, va bousculer leur quotidien.

La bande annonce:

Mon avis:

C’est avec « The Big Bang Theory », nouvelle sitcom fraîchement débarquée en 2007, que Chuck Lorre lifte son image de créateur pour le petit écran.

Après « Mon Oncle Charlie », série la plus regardée aux Etats-Unis, il extirpe de son imagination créatrice un show original et casse-gueule qui fera indéniablement l’unanimité lors de sa sortie.

Show centré sur les geeks et les matheux, le public n’en reste pas moins gargantuesque et varié. On rentre dans l’univers et on s’attache comme des épingles aux personnages.

L’expérience servit par les producteurs et le créateur minimalise les dégâts et les défauts et rend ainsi l’œuvre plus attrayante et solide. Les bases sont l’exemple de personnages aux psychologies soignées et drôles où chacun trouvera son humour. Mais aussi de décors, d’ambiance et de narration infantiles et fantaisistes. Tel est le germe de la série qui semble beaucoup plus mûr que ses concurrentes et qui évoluera de manière plus adroites, sans doutes.

On découvre et redécouvre donc des acteurs comme Kaley Cuoco (“Touche Pas A Mes Filles”, “Charmed”) Johnny Galecki (“Roseanne”), Jim Parsons, Simon Helberg et Kunal Nayyar. Très peu exaspèrent et chacun a sa particularité. Tous sont donc travaillés afin de ne pas ternir le jugement du spectateur.

Quant à la trame principale, elle ne vole pas haut mais les attentes en font de même pour une série du genre. Trame amoureuse banale, c’est surtout les réactions et les actes absurdes des protagonistes face à cela qui unira nos rires à ceux enregistrés (principe que l’on retrouve dans beaucoup de sitcoms).

Jamais à court d’idées dans cette première saison, on est surprit et on rigole comme on ne l’avait pas fait depuis longtemps. L’acteur Jim Parsons endosse ici le rôle de Sheldon Cooper, personnage qui aura gravé les mémoires de par ces tirades cinglantes et prétentieuses au son unique. D’avantage mis en avant que ses partenaires, il n’est pas pour autant le seul pilier. Certes plus solide, il n’en reste pas moins que chaque acteur en est un et que leurs personnages dessineront sur vos visages lacérés par le quotidien un rictus impérissable. Pour les adeptes de sitcoms et pour les plus réticents, n’hésitez pas une seule seconde et rentrez dans cet univers intense en oubliant la densité de vos soucis.

the-big-bang-theory-saison-1-essentiel-series

Kaley Cuoco (Penny) – Jim Parsons (Sheldon Cooper) – Johnny Galecki (Leonard Hofstadter)

Partager.

A propos de l'auteur

3 commentaires

  1. Super critique. Une série génial qui ne fait qu’aller en s’améliorant. Les personnages secondaire se limitent effectivement à une seule caractéristique chacun (ne parle pas aux femmes, fait des blagues salaces, est jolie) mais leurs caractères vont s’affiner au cours des saisons pour en faire d’excellent personnages d’une excellente série. Continue comme ça

  2. Ping de retour Gagnez le DVD "The Big Bang Theory" Saison 5 avec Zapquiz | Essentiel-Series

  3. Ping de retour Les séries renouvelées et annulées 2013/2014 - Mise à jour du 11 décembre 2013 | Essentiel-Series

Laissez une réponse