« Ringer » – Saison 1

0

La fiche technique:

Créateurs: Eric C. Charmelo – Nicole Snyder
Réalisateurs: Richard Shepard – Guy Norman Bee
Producteurs: Peter Traugott – Sarah M. Gellar
Productions: CBS Television Studio – ABC Studios
Acteurs: Sarah Michelle Gellar (Bridget Kelly/Siobhan Martin) – Ioan Gruffudd (Andrew Martin) – Kristoffer Polaha (Henry Butler)
Chaîne de diffusion: The CW
Genre: Drame
Saisons: 1 – 22 Episodes – Annulée
Site Officiel: Ringer

« Ringer » – Le pitch: 

Bridget Kelly, une jeune serveuse ex prostituée toxicomane, un peu paumé et sans argent doit témoigner contre un dangereux criminel. Placée sous protection du FBI, elle va en décider autrement et prendre la fuite en assommant le policier chargé de sa garde. Elle prend l’arme de l’agent et sa première idée est de rejoindre sa soeur jumelle, Siobhan Martin, qui vit dans le luxe dans les beaux quartiers avec son mari. Les deux jeunes femmes n’entretiennent pas forcément une bonne relation, après de nombreuses disputes, elles décident de repartir du bon pied et de s’offrir un petit voyage en mer.

Lorsque Bridget se réveille d’une petite sieste, elle constate que Siobhan a disparu du bateau, en pleine mer. Ne parvenant pas à joindre les gardes côtes et à retrouver le corps de sa soeur, elle décide de regagner la terre ferme, seule.

Une seule idée vient à l’esprit de Bridget, recommencer sa vie en prenant celle de sa soeur. Tout s’offre à elle; une maison de rêve, un mari riche, un avenir tout tracé.

Ce que Bridget ignore, c’est que sa soeur cache plus de secrets qu’elle n’aurait pu imaginer. Infidèle, égocentrique et sans pitié, elle se rend compte que Siobhan n’était pas un ange et là, commence le cauchemar.

Comment Bridget va se sortir du pétrin dans lequel elle s’est mise, et qu’est-il réellement arrivé à Siobhan?

Kristoffer Polaha – Nestor Carbonell – Sarah Michelle Gellar – Ioan Gruffudd

La bande annonce:

Mon avis: 

Après des premiers épisodes un peu mitigés du côté des audiences, « Ringer » semble s’être enfin réveillé pour proposer aux téléspectateurs des épisodes crédibles et intéressants. On sent tout de suite que Sarah M. Gellar n’est pas tout à fait à l’aise dans son rôle de riche habitante de l’East Hampton, on sent vraiment que l’époque de « Buffy » est loin derrière elle et qu’elle a du mal à se remettre sur le devant d’une série télé.

A ses côtés on retrouve Ioan Gruffudd, le M. Fantastic des « 4 Fantastiques ». Il incarne parfaitement le mari un peu perdu dans son couple et dans ses sentiments. Je ne l’avais jamais vu dans une série et il est mon coup de coeur de la série. Il joue très bien et mérite de prendre plus d’importance (chose faite pour la fin de la saison). Je dois avouer que je le verrais bien préférer Bridget à Siobhan et faire tout ce qu’il peut pour aider Bridget le jour où il va comprendre ce qu’il se passe.

Petite déception pour Kristoffer Polaha. Je l’avais adoré dans « Life Unexpected » et là le casting n’a pas été vraiment bien choisi. Son personnage infidèle et arrogant ne lui va pas du tout. Sa gueule d’ange ne va pas avec le rôle.

Au niveau de la réalisation, l’action est lente à se mettre en place, les 3 premiers épisodes n’ont pas eu pour moi un grand intérêt, mis à part situer l’histoire (qui aurait très bien pu se faire en un seul). Lorsque l’on commence à comprendre l’histoire de Siobhan on s’implique beaucoup plus et cela est plaisant à suivre.

En bref, même si la série ne sera pas renouvelée pour une deuxième saison, elle est assez intéressante. Début un peu bancal, mi-saison un peu longuet, mais résolution de l’intrigue très bien ficelée. Il ne faut évidemment pas s’attendre à des rebondissements extrêmes et inattendus mais elle se laisse visionner.

Sarah Michelle Gellar

Partager.

A propos de l'auteur

Laissez une réponse