Previously #6 – Deuils et étranges disparitions

0

Previously 6

Netflix arrive aujourd’hui en France et les sériphiles goûtent enfin au paradis dont ils avaient tant entendu parler. Dans l’endroit décrit, les productions télévisuelles coulent à foison et la création originale pousse aux arbres. Un modique droit de passage permet de profiter des délicieux avantages de ses immenses étendues d’histoires juteuses. Sans restriction aucune.

En réalité, des règles strictes régissent ses courses folles démarrées dans ses champs scintillants de multiples richesses. Certains des meilleurs fruits ne sont pas accessibles, gardés par des fermiers déterminés à protéger leurs récoltes. Mais le chemin serpentant entre les dunes florissantes est encore long. Maintenant que l’accès est dégagé, qui sait ce qui attendra l’amateur de contes épisodiques au prochain virage ?

D’ailleurs, une clairière sauvage s’étale bientôt devant lui. Au centre se trouve un gnome aux cheveux crépus balayés par un vent caressant. Du doigt, il indique au marcheur essoufflé quelques fruits dissimulés à l’orée d’un bois sombre. Il prodigue ses conseils en chantant une comptine intitulée Previously.

— Pour cette quinzaine épique, je vous propose de savourer des mets sur le thème “Deuils et d’étranges disparitions”, chante-t-il.

Le courageux aventurier de la série s’approche des trésors indiqués et constate que la vilaine créature lui propose deux productions : “Awake” et “The leftovers”.

D’autres personnages enchanteurs en ont précédemment conté les délices. La critique de “Awake” est à lire ici. La critique du pilot de “The leftovers” est .

Partager.

A propos de l'auteur

Laissez une réponse