« Les Revenants » – Episode 1 « Camille »

2

La fiche technique:

Créateurs: Fabrice Gobert
Producteurs: Caroline Benjo, Jimmy Desmarais
Production:  Haut et Court, Canal +
Acteurs: Yara Pilartz (Camille), Jenna Thiam (Léna), Frédéric Pierrot (Jérôme), Anne Consigny (Claire), Clotilde Hesme (Adèle), Céline Sallette (Julie), Pierre Perrier (Simon), Constance Dollé (Séverine), Grégory Gadebois (Tony), Ana Girardot (Lucy), Jean-François Sivadier (Pierre), Samir Guesmi (Thomas)
Chaîne de diffusion: Canal+
Genre: Drame – Fantastique
Saisons: 1 (en production) – 8 Episodes
Site officiel: Les Revenants

« Les Revenants » Pilote Saison 1- Le pitch:

Dans une petite ville de montagne, la vie des habitants va basculer du jour au lendemain.

Alors que certains ont fait le deuil d’êtres chers disparus, d’autres essayent encore de surmonter leurs peines. Un beau jour, ces personnes décédées refont surface et rejoignent leurs proches comme si jamais rien ne s’état passé. Ils n’ont pas vieilli et n’ont absolument aucun souvenirs de ce qui leur est arrivé.

Camille revient chez elle 4 ans après être décédée dans un accident de bus en sortie scolaire. Sa mère Claire et son père Jérôme sont maintenant divorcés et refont leur vie autour de leur deuxième fille, Lena. Camille et Lena n’étaient pas des sœurs classiques. Ce retour va bouleverser la vie de la famille.

Pendant ce temps là, Simon, un disparu, recherche sa compagne  Adèle. Persuadée qu’il n’est que le fruit de son imagintation, elle devient paniquée et fait fuir sa « vision ». Pour Lucy c’est une autre histoire, elle se fait agresser par un inconnu en rentrant chez elle. Quant à Julie, une infirmière à domicile, elle voit débarquer dans sa vie un petit garçon qu’elle ne connaît pas.

Comment les habitants vont-ils faire face à ces retours?

La bande annonce:

Mon avis:

Adaptation du film de Robin Campillo de 2004, « Les Revenants » nous offre 50 minutes de suspens, d’angoisses, d’attaches, de sentiments et d’actions. Tout est là pour nous faire apprécier le moment et nous donner envie d’en voir plus. La bande son est extraordinairement apportée par Mogwaï, qui nous envoûte.

Côté visuel, ne vous attendez pas à voir des morts surgir des cimetières, ensanglantés ou en décompositions. Pas d’effets spéciaux ici, les disparus reviennent de l’endroit où leur vie a pris fin sans que l’on ne sache comment. C’est de là que va partir le fil rouge. Comment sont-ils revenus? Tout au long de ce premier épisode la lumière utilisée pour filmer met tout en valeur sans artifices et de manière transcendante.

Dans la forme, rien n’est à redire. Canal+ a encore une fois, touché la perfection avec « Les Revenants ». Fabrice Gobert (une sélection à Cannes en 2010 et nommé aux Césars en 2011) a fait des merveilles en terme de réalisation comme de scénario. Même s’il s’agit d’une adaptation.

Dans le fond, on se retrouve ici avec Camille, qui rentre chez elle un soir, tard. Elle se sert à manger dans le frigo et s’excuse auprès de sa mère pour être rentrée aussi tard.Sauf que Camille est décédée 4 ans auparavant.

On est absorbée par cette jeune fille qui ne se rend pas compte de la situation et on est pris d’attache pour une mère qui se retrouve face à une prière exaucée. On est scotché par le jeu d’acteur d’Anne Consigny (36 Quai des Orfèvres, Rapt). On ne peut que durement se mettre à la place d’une mère qui perd un enfant et Anne Consigny nous livre une performance sidérante.

Le scénario nous laisse le moins de détails possible durant ce premier épisode. Notamment en ce qui concerne ces revenants. Lorsque l’on arrive à la fin de ce pilote on se rend alors compte qu’ils n’ont pas vieilli. Ils ont repris leur vie là où elle s’était arrêtée.

Alors que Camille avait disparu depuis 4 ans, Simon lui, est décédé il y a 10 ans. C’est donc pour lui et la femme qu’il devait épouser, Adèle, que tout va se compliquer. Elle croît à un fantôme et lui ne sait pas que 10 ans ont passé.

Chaque épisode est ciblé sur un personnage en particulier. Bien sur il nous délivre des détails sur d’autres, mais il se concentre surtout sur un seul et fini l’épisode en enchaînant sur un autre revenant. L’épisode est très équilibré, ce qui le rend encore plus addictif.

Après l’épisode une question (parmi des centaines) se pose. A quelle échelle ce phénomène s’applique t-il? Je ne gâcherais pas le plaisir de vous laisser regarder l’épisode donc je ne dévoilerais rien du final, mais le petit garçon que rencontre Julie, si elle ne le connait pas, ne pourrait-il pas venir d’une autre ville?

En tout cas les questions que je me pose fusent à la suite de ce premier épisode tant réussi. En voici quelques unes si vous voulez partager vos ressentis;

« Est-ce la première fois que ce phénomène se produit? » (Cela aurait pu arriver sans que personne ne s’en aperçoive, comme l’exemple du petit Victor)

« Comment va évoluer la relation entre les revenants et leurs proches? »

« Le barrage pourrait-il avoir un lien avec cet évènement? »

Et celle que je trouve la plus importante; « pourquoi sont-ils revenus? »

En bref, la meilleure série de la rentrée 2012/2013. Encore un joli coup de la part de Canal+ en développant de nouveaux codes du genre horrifique. Passer au delà de l’horreur visuelle et jouer avec l’horreur psychologique et malsaine dans un sens. On ne revient pas des morts, ce sont les vivants qui les rejoignent.

Je dis oui, oui et oui et j’en redemande.

Pour les plus curieux, voici la bande annonce des épisodes 3 et 4;

les-revenants-canal-plus-saison-1-essentiel-series

Léna (Jenna Thiam) – Camille (Yara Pilartz)

Partager.

A propos de l'auteur

2 commentaires

  1. Ping de retour The Returned - Saison 1 Episode 1 | Essentiel-Series

  2. Ping de retour Les Revenants Saison 2 - Enfin une date de diffusion | Essentiel-Series

Laissez une réponse