“How I Met Your Mother” – Saison 2

0

La fiche technique:

Créateurs: Carter Bays, Craig Thomas
Producteurs: Jamie Rhonheimer, Suzy Mamann-Greenberg
Production:  Bays & Thomas Productions, 20th Century Fox Television
Acteurs: Josh Radnor (Ted Mosby), Jason Segel (Marshall Eriksen), Alyson Hannigan (Lily Aldrin), Neil Patrick Harris (Barney Stinson), Cobie Smulders (Robin Scherbatsky)
Chaîne de diffusion: CBS
Genre: Comédie – Sitcom
Saisons: 9 (Série en production) – 162 Episodes
Site officiel: How I Met Your Mother

“How I Met Your Mother” Saison 1- Le pitch:

Ted a désormais conquis le cœur de Robin tandis que Lily a briseé celui de Marshall. Dans cette tempête amoureuse, Marshall tente de remonter la pente avec l’aide de Barney.

De son côté, Lily revient à New-York et regrette son acte. Elle va alors essayer de ressouder les liens.

Révélations, folies, situations comiques, tous les ingrédients de la première saison sont au rendez-vous dans ce nouvel arrivage d’aventures.

La bande annonce:

Mon avis:

Une première saison dans la poche et un public accaparé, CBS renchérit avec l’arrivée de la deuxième saison de « How I Met Your Mother ».

Cadre posé et personnages dévoilés, on attend beaucoup de cette seconde épopée qui promet d’être intensive. Laissés comme Marshall sur le carreau à la fin du dernier épisode, on s’empresse de connaître la suite des aventures des deux tourtereaux. Qu’adviendra-t-il de leur relation ? Entre reconstruction et rechute, on vacille avec humour entre les conseils des mecs et ceux des filles.  C’est la trame principale de cette première partie de saison qui reçoit de nouveaux personnages, comme les parents de Ted incarnés par Christine Rose (La mère de frères Petrelli dans « Heroes ») et Michael Gross («Urgences», «Tremors» ou encore «Sacrée Famille»). Toujours amoureux sans se l’avouer, on assiste aux rencards, aux disputes, à la jalousie, à l’orgueil  et aux pulsions de ce couple brisé.

Gags et trouvailles sont renouvelés tout en gardant un style propre à la série. Notamment l’épisode «Swarley» qui à mon sens reste l’un des meilleurs de cette saison avec le Crazy Eyes de la ravissante Morena Baccarin (désormais femme torturée dans « Homeland »). On farfouille donc un peu plus sur le passé de chacun, notamment celui de Robin dont on découvre une toute autre facette de sa jeunesse. On est content de voir les années fac du trio Ted, Marshall et Lily, décuplant parfois la psychologie de tel ou tel personnage. En ce qui concerne Robin, alors qu’elle était encore jeune et innocente, une certaine révélation fera d’elle  la risée de ses amis …

Parallèlement, le couple Ted/Robin grandit au milieu de larmes et de folies. Tout en restant discret face à la rupture de leurs meilleurs amis, ce nouvel amour est en proie aux règles de vie de Barney. Lui essaye de convaincre Ted de ne pas s’engager tandis que Marshall évolue dans leur bulle. Pris entre deux murs, l’architecte fera de son mieux pour les détruire.  On suit également le quotidien de cette bande soudée en découvrant d’avantage de personnages, de petites habitudes et de hobbies  comme l’épisode  avec le frère de Barney («Single Stamina»), l’épisode du Super Ball («Monday Night football») ou encore de la pièce de théâtre de Lily («Stuff»).

Pour ce qui est du jeu d’acteur, chacun s’est ancré dans son personnage, le développant chaque fois un peu plus. Le talentueux Neil Patrick Harris a su donner vie aux traits de son personnage de manière très animale, ce  qui fait qu’on le retiendra un peu plus que les autres. Mais globalement tout le monde s’en sort et si certains et certaines n’accrochent pas toujours, faute aux scénaristes de ne pas s’être plus attardés dessus.

Véritable bijou scénaristique et visuel, cette saison accroît la force de la série et ira même jusqu’à inspirer certains créateurs («Partners» ou encore le moins rentable «Mad Love»)

«How I Met Your Mother» a inexorablement planté son décor et ses héros et s’attaque désormais à des histoires plus approfondies. Certaines plus marquantes que d’autres, on passera néanmoins un excellent moment devant les lumières fidèles du petit écran.

how_i_met_your_mother_saison_2_essentiel_series

Ted – Marshall – Barney – Lily – Robin

Partager.

A propos de l'auteur

Laissez une réponse