« Falling Skies » – Saison 1

0

La fiche technique:

Créateurs: Robert Rodat
Producteurs: Steven Spielberg
Production: DreamWorks Television, TNT Original Production, Invasion Productions
Acteurs: Noah Wyle (Tom Mason), Moon Bloodgood (Anne Glass), Drew Roy (Hal Mason), Maxim Knight (Matt Mason), Seychelle Gabriel (Lourdes Delgado), Peter Shinkoda (Dai), Mpho Koaho (Anthony), Sarah Carter (Margaret), Colin Cunningham (John Pope), Connor Jessup (Ben Mason), Will Patton (Capitaine Weaver), Jessy Schram (Karen Nadler)
Chaîne de diffusion: TNT
Genre: Science Fiction
Saisons: 3 (série en production) – 30 Episodes
Site Officiel: Falling Skies
Diffusion en France: Depuis le 4 octobre 2012 sur NT1

« Falling Skies » Saison 1- Le pitch:

Dans un milieu post apocalyptique suite à une invasion d’extraterrestres, des groupes de survivants humains s’entraident afin de fuir les aliens qui ont infesté les grandes villes.

Dirigée par le capitaine Weaver, la seconde division du Massachussetts (Second Mass.), essaye tant bien que mal de combattre ses envahisseurs en rejoignant les autres divisions plus au sud.

Tom Mason, le second du capitaine, un ancien professeur d’histoire, essaye quant à lui, de retrouver son fils, capturé par des aliens.

La bande annonce:

Mon avis:

Falling Skies… Minisérie comme on en a tant l’été. Mais celle-là est assez particulière. Déjà parce que c’est une série de science-fiction, que ça ne court pas les rues ces derniers temps, et ensuite, parce que le producteur exécutif n’est autre que Steven Spielberg.
Minisérie, ça implique que les saisons sont très courtes. 10 épisodes par saison pour commencer. Le point positif est que les intrigues ne traînent pas en longueur (comme « LOST ») et que les réponses aux questions sont traitées dans les 2 ou 3 épisodes suivants maximum.

Côté casting : Noah Wyle, ex-Dr Carter de « Urgences », qui a oublié de se raser, mais ça n’enlève en rien le charme qu’il possède. Au contraire, l’image du jeune de 35 ans laisse place à celle d’un homme mûr de 40 ans.
Passons au vif du sujet : l’histoire prend place dans un milieu post-apocalyptique, puisque les humains ont essuyé une invasion extraterrestre. Niveau chronologie, on est aux alentours de 2010, donc c’est vraiment très contemporain (petit plus pour s’identifier aux personnages).

Le pitch : des petits groupes de survivants s’unissent afin de quitter les grandes villes infestées d’aliens : les méca (gros robots) et les rampants (skitters en VO). La série suit donc les aventures du « Second Mass. » (Entendre la seconde division du Massachusetts), composée de 300 civils et militaires, qui part de Boston et qui essaye de rejoindre les autres divisions plus au sud.
Le personnage principal, Tom Mason (Noah Wyle), fait partie du 2nd Mass., tout comme ses fils Hal et Matt. Son 3ème fils, Ben, s’est fait capturer par les Rampants qui lui ont mis un harnais qui permet de le tenir en esclavage au profit des aliens.

Très vite, Tom devient le commandant en second du 2nd Mass. Sa principale mission est de retrouver son fils Ben, et de protéger ses deux autres fils, Matt et Hal.
La première saison montre surtout la survie du 2nd Mass. Après la catastrophe. Le besoin de s’approvisionner en nourriture, en eau, en armes et munitions, en matériel médical… Les personnages rencontrent également des humains qui ont choisi de collaborer avec les aliens, et d’autres qui ont choisi de tuer tout ce qui se trouve sur leur passage (aliens comme humains).

Pour les amateurs de SF, vous allez adorer. Niveau aliens et effets spéciaux, vous allez être servi. L’histoire proposée tient la route, et les actions n’arrivent pas comme un cheveu sur la soupe.
Pour les amateurs d’action : YOU GONNA LOVE IT ! Ça tire dans tous les coins, ça dégomme de l’alien, ça fait des opérations militaires/prises d’otage et compagnie. Tout ça, sans être gore. On en voit pas trop, ni pas assez.
Pour les filles (le cliché !) : le casting est vraiment pas mal (Non mais sérieux, on ne regarde pas que pour ça !). Bref, les personnages sont intéressants, attachants, des liens se créent, d’autres se coupent… Tout pour maintenir un peu d’humanité entre les personnages, et ne pas les prendre pour des hommes préhistoriques prêts à tuer ou à être tués.
Pour les hommes (le cliché² !) : ça bastonne grave ! On pourrait se faire un scénario lors d’une séance de paintball. L’action ne manque pas, comme je disais plus haut, les effets spéciaux sont de très bonne qualité, l’histoire se tient…

Pour ceux que j’ai oubliés, venez y jeter un coup d’œil… rien que le premier épisode ! Je pense que ceux qui ne regardent pas encore cette série, n’en ont juste pas encore entendu parler. Ou alors, lorsqu’ils ont entendu le mot «alien», ils se sont dit « ah, mais ça va être dégueu’, et puis j’vais rien comprendre… »… Détrompez-vous !
J’ai du mal à trouver des points négatifs à cette série. A part le fait que, peut-être, il n’y a que 10 épisodes par saison…
Si on évolue dans les saisons 2 et 3, la trame principale (le combat contre les aliens) reste la même. Les personnages évoluent au fil du temps et de leurs épreuves personnelles, des alliances se créent… Je n’en dirai pas plus, pour pas spoiler et vous laisser le plaisir de vous imprégner de cet univers.

falling-skies-saison-1-critique-essentiel-series

Drew Roy (Hal Mason) – Noah Wyle (Tom Mason) – Maxim Knight (Matt Mason) – Moon Bloodgood (Anne Glass) – Connor Jessup (Ben Mason)

Partager.

A propos de l'auteur

Laissez une réponse