“Engrenages” – Saison 1

0

La fiche technique:

Créateurs: Alexandra Clert, Guy-Patrick Sainderichin
Producteurs: Alain Clert, Charline de Lépine
Production:  Son et Lumière, Canal+
Acteurs: Caroline Proust (Capitaine Laure Berthaud), Grégory Fitoussi (Substitut du procureur Pierre Clément), Philippe Duclos (Juge François Roban), Thierry Godard (Lieutenant Gilles “Gilou” Escoffier), Fred Bianconi (Lieutenant Frédéric “Tintin” Fromentin), Audrey Fleurot (Avocate Joséphine Karlsson), Daniel Duval (Szabo)
Chaîne de diffusion: Canal+
Genre: Policier – Drame
Saisons: 4 (en production) – 40 Episodes
Site officiel: Engrenages

“Engrenages” Saison 1- Le pitch:

La capitaine Laure Berthaud et les lieutenants Escoffier et Fromentin sont chargés de retrouver l’assassin d’une jeune roumaine, Elina Andrescu, retrouvée morte dénudée, dans une benne à ordure, tabassée et le visage mutilé.

Pendant ce temps, le substitut du procureur Pierre Clément s’aperçoit que son meilleur ami, Benoît Faye connaissait la victime. Le problème qui se pose pour Pierre Clément, c’est que Benoît Faye l’héberge et qu’il pourrait vite devenir complice de meurtre. Mais il n’est pas au bout de ses surprises. Benoît Faye cache beaucoup de lourds secrets.

Malheureusement la soeur de la victime a aussi disparu, elle va devenir la priorité numéro une de la brigade criminelle. Laure Berthaud et ses collègues vont alors être embarqués dans des affaires qui impliquent argent sale, drogue, sexe et politique.

La bande annonce:

Mon avis:

“Engrenages” est une série créée par une ancienne avocate, Alexandra Clert, qui va chercher à sortir du cercle traditionnel des séries policières, pour nous livrer une série beaucoup plus proche de la réalité, aussi choquante qu’elle puisse être.

Le premier épisode est encore un peu bancal, mais il est suffisant pour que l’on soit curieux de connaître la suite. Et puis nous voila embarqué dans un univers très sombre. Des avocats véreux, des policiers accro à la drogue et aux prostituées mais surtout des agresseurs sadiques, malsains et violents.

La procédure pénale française et la brigade criminelle sont montrées avec le plus de réalisme possible. Cette affaire sur la jeune femme va faire éclater au grand jour des manipulations politiques qui pourraient bien nuire à la carrière de certains. Mais aussi à la carrière de ceux qui s’en approchent de trop près.

Tout est là pour que l’on comprenne exactement et en détails tout ce qu’il se passe. On est captivé par les rebondissements et les coups durs de la série, autant que les coups durs des policiers de la brigade criminelle ou des avocats, dont on suit la vie privée , qui vivent tous avec des secrets ou des passages à vide.

Cette première saison, composée de 8 épisodes seulement, expose l’évolution des personnages, qui doivent vivre avec leurs erreurs et leurs défauts. Notamment en ce qui concerne l’avocate Joséphine Karlsson, merveilleusement interprétée par Audrey Fleurot (Intouchables, Kaamelott). Elle va s’embourber dans une relation malsaine avec son associé qui risque bien de lui coûter cher. Elle va créer une tension entre elle et les policiers, faisant d’elle l’avocat du diable.

Au commissariat, c’est le lieutenant Escoffier (Thierry Godard; Un Village Français) qui va nous embarquer dans les tourments de sa vie. Encore célibataire et sans attache, il mène sa vie sans se préoccuper de son avenir. Malheureusement ses actions ne sont pas toujours compatibles avec son métier et il s’en rendra vite compte.

A côté de ça, on suivra les aléas de la vie de la capitaine Berthaud (Caroline Proust; Ca$h, Scorpion), qui se fait vite une réputation dans notre tête. On ne pourra, cependant pas, remettre en cause son efficacité et sa ténacité.

En bref, une première saison qui vaut absolument le coup de lui consacrer son temps. De très bons acteurs et actrices, qui nous entraînent dans le quotidien policier et judiciaire français, pas toujours rose. Des bavures, des méthodes particulières pour obtenir des aveux, des chasses à l’homme ou encore des dérapages. “Engrenages” est la série à ne pas louper.

Aux vues de son succès et de l’intérêt qu’elle a suscité, elle a été transportée aux Etats-Unis en version américaine et française sous-titrée. Une remake américain est en cours de préparation, avec Alexandra Clert et Meredith Stiehm à la production.

A savoir qu’il y a beaucoup de passages très noirs et très dérangeant. Public averti. La saison 4 est actuellement diffusée sur Canal+.

engrenages-saison-1-essentiel-series

Thierry Godard (Gilou) – Fred Bianconi (Fromentin) – Grégory Fitoussi (Pierre Clément) – Philippe Duclos (Juge Roban) – Audrey Fleurot (Joséphine Karlsson) – Caroline Proust (Laure Berthaud)

 

“Engrenages” en DVD;

 

Partager.

A propos de l'auteur

Laissez une réponse