Defiance – Saison 2

1

La saison 2 de Defiance s’est achevée jeudi dernier sur la chaîne Syfy avec un double épisode à l’image du reste des chapitres : quelques facilités et moment bâclés qui sont parvenus à entacher des idées plutôt bonnes. En outre, elle a permis d’entériner la brillance avec laquelle est écrite le couple Datak et Stahma Tarr et de révéler la formidable Trenna « Doc Yewll » Keating.

Defiance Saison 2

Defiance Saison 2

La fiche technique

Année: 2013
Créateurs : Rockne S. O’Bannon
Producteurs : Kevin Murphy, Michael Taylor
Acteurs: Julie Benz (Amanda Rosewater), Grant Bowler (Joshua Nolan) Jaime Murray (Stahma Tarr), Tony Curran (Datak Tarr), Stephanie Leonidas (Irisa), Trenna Keating (Doc Yewll), Jessie Rath (Alak Tarr), Nicole Munoz (Chrissie Mc Cawley), James Murray (Niles Pottinger), Anna Hopkins (Jessica “Berlin”Rainer), Graham Greene (Rafe McCawley)
Chaîne de diffusion: Syfy
Genre: Science-fiction
Saison : 2 – 24 épisodes. En attente de renouvellement
Diffusion en France: depuis le 16 avril 2013 sur Syfy

Le pitch

Dans un futur proche, des extra-terrestres appelés les Votans atterrissent sur notre planète dans l’espoir de construire une nouvelle vie après que leur système solaire ait été détruit. Les humains voyant cette arrivée comme une invasion leur déclarent la guerre. 30 ans plus tard, et la réalisation que le conflit est néfaste pour les deux camps, Votans et humains décident de vivre en paix. Defiance, anciennement Saint Louis, est le symbole de cette cohabitation en apparence harmonieuse.

La saison 2

Emmenée par le nouveau maire Niles Pottinger et secondée par Jessica « Berlin » Rainer, l’armée de la République de la Terre a désormais pris le contrôle de la ville. Datak Tarr est envoyé en prison suite au meurtre du Colonel Marsh laissant le champ libre à Stahma pour reprendre les rennes des affaires familiales. Nolan part à la recherche d’Irisa qui en se sacrifiant pour redonner la vie à son père adoptif a laissé une puissance maléfique prendre possession de son corps. Après leur mariage Christie et Alak attendent désormais un enfant mais leur vie de jeune couple n’est pas aussi paradisiaque qu’elle n’y paraît. Enfin, après la disparition de sa sœur et la perte de l’élection, Amanda a repris le Need Want tout en noyant sa tristesse dans l’alcool et la drogue.

On en pense quoi ?

Moins contemplative que sa prédécesseure, la saison 2 de Defiance est dans l’ensemble plutôt agréable à suivre. Kevin Murphy (le showrunner de la série) a su donné un nouvel élan à la série en chamboulant complètement la donne et bien lui en a pris. Ces profonds changements ont permis l’émergence de trois personnages qui ont volé la vedette au reste du cast.

Datak (Tony Curran, Les piliers de la Terre, Dr Who) et Stahma Tarr (Jaime Murray, Dexter, Warehouse 13) en tête. Si leur couple était déjà intriguant dans la saison 1, cette année ils ont explosé le petit écran. Datak est en prison pour avoir assassiné le colonel Marsh de la République de la Terre et son absence est une bénédiction pour Stahma qui peut désormais faire tourner les affaires familiales comme bon lui semble. L’idée de renverser les rôles et de mettre Stahma à la tête de la famille, clairement patriarcale, est simplement brillante et permet aux deux acteurs de s’en donner à cœur joie dans les scènes de confrontation.

Defiance saison 2

Trenna Keating alias Dow Yewll

Mais la véritable révélation de cette saison reste Trenna Keating dans son rôle du Doc Yewll. Kevin Murphy a eu l’idée géniale de l’associer à Datak et leur duo est rapidement devenu le ressort comique (grâce à des répliques inoubliables) de la série. Mais au-delà de cet aspect humoristique, le personnage de Yewll fascine par ses nombreuses facettes. Responsable de nombreuse actions répréhensibles, on ignore quelles sont ses véritables intentions et le mystère reste entier durant toute la saison. Et lorsque le public en apprend un peu plus sur elle, dans l’épisode 5 Put The Damage On, c’est un background riche et extrêmement intéressant qui lui est montré. Si saison 3 il y a, espérons que ce personnage continuera à prendre de l’ampleur.

De manière générale, cette deuxième saison met l’emphase sur les personnages et de manière plutôt réussie. Tout d’abord en introduisant le nouveau maire Niles Pottinger (James Murray, Primeval, Chaos) dont l’obsession pour Amanda (Julie Benz, Dexter, Angel) et les recours auxquels il est prêt à aller pour l’attirer à lui font froid dans le dos et Berlin (Anna Hopkins, Nikita, Arrow), son bras droit implacable. Mais en donnant aussi des arcs intéressants à des personnages familiers. Alak (Jesse Rath) et Christie (Nicole Munoz) en sont les meilleurs exemples, le premier dans sa volonté de ne pas suivre les agissement répréhensibles de ses parents, la seconde dans son obstination à se rapprocher des coutumes castithanes. Stephanie Leonidas (Irisa) a également eu beaucoup de latitude pour développer son personnage troublé par ce dieu qui a pris possession d’elle et qui veut détruire la terre. Son alchimie évidente avec Grant Bowler (Nolan) rend leur conflit père/fille d’autant plus déchirant.

Julie Benz-Grant Bowler-Jaime Murray-Tony Curran-Jesse Rath-Stephanie Leonidas-Graham Greene

Le cast de Defiance

Pour autant, soigner ses personnages ne doit pas empêcher de se concentrer sur la qualité des histoires et force est d’avouer que dans certains cas,les facilités scénaristiques sont un peu évidentes. Notamment l’obsession de Pottinger pour Amanda qui est la justification d’à peu près tous les mystères et retournements de cette deuxième saison. Ou la résolution des problèmes d’Irisa. Après avoir servi de toile de fond aux 12 épisodes, l’arc, un peu compliqué de la jeune Irathienne, s’est dénoué en seulement quelques minutes dans le final…

Rien de bien grave quand on compte le nombre de surprises que nous réserve cette saison : Linda Hamilton (Sarah Connor) qui joue la femme de Rafe arrive à l’épisode 10, un personnage régulier meurt (on ne vous dira pas lequel) et un autre revient (on ne vous dira rien non plus !) et les gimmicks plutôt drôles que l’on peut en tirer : Nolan qui passe de femme en femme sans être capable d’avoir une relation durable et Amanda qui est le personnage le plus malmené de la série et pourtant celui qui semble pouvoir tout faire (maire, gérante de bar, gardi…).

Aucune annonce n’a encore été faite par Syfy sur un éventuel renouvellement, mais avec une moyenne de 1,56 millions de téléspectateurs (audience plutôt raisonnable pour une série du câble) on imagine mal comment Defiance pourrait être annulée.

Demain soir Syfy (France cette fois !) commence la diffusion de la saison 2 de la série. Comme à Essentiel Séries on adore Defiance, nous avons réalisé un dossier complet composé d’interviews du cast (avec lequel nous avons déjeuné lors du Festival Télé de Monte-Carlo, excusez du peu !) et d’un récapitulatif de la mythologie et des différentes races de Votans. Indispensable pour commencer cette deuxième saison du bon pied ! En voici d’ailleurs la bande annonce : 

Partager.

A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Ping de retour "Defiance" : la saison 2 en DVD et Blu-Ray le 28 octobre | Essentiel-Series

Laissez une réponse