“Benched” – Saison 1 Episode 1

1

La fiche technique:

Année: 2014
Créateurs:
 Michaela Watkins, Damon Jones
Producteurs: Michaela Watkins, Damon Jones, Mark Gordon
Production: ABC Signature, The Mark Gordon Company
Acteurs: Eliza Coupe (Nina Whitley), Jay Harrington (Phil Quinlan), Oscar Nunez (Carlos), Jolene Purdy (Micah), Carter MacIntyre (Trent Barber), Maria Bamford (Cheryl)
Chaîne de diffusion: USA Network
Genre: Comédie
Saisons: 1 (En production)
Diffusion en France: Aucune date

“Benched” – Le pitch:

Nina, avocate d’affaires et réputée voit sa vie bousculée le jour où son compagnon et (presque) fiancé décide de la larguer juste avant que la promotion de ses rêves lui passe sous le nez. C’en est trop pour Nina, la coupe est pleine et elle déborde, c’est la crise de nerfs. Licenciée et réaffectée chez les commis d’office, elle va se rendre compte que la réalité était bien loin de sa version.

Désormais affectée à défendre des petits criminels et les plus démunies, Nina va devoir prouver qu’elle peut y arriver et qu’elle peut par la même occasion, essayer de redorer son blason et retrouver son ancienne carrière.

 

La bande annonce:

Notre avis:

Quel grand plaisir de retrouver Eliza Coupe après Happy Endings et Scrubs. Si la série Bad Judge, récemment annulée par NBC, n’était pas votre tasse de thé, vous trouverez surement de quoi faire avec Benched. On reste dans le milieu juridique, mais tout y est plus drôle, plus construit et de bien meilleure qualité.

Le personnage de Nina colle à la peau d’Eliza Coupe et nous fait “retrouver” la Jane de Happy Endings. La situation de l’ascenseur au début de l’épisode, nous offre toutes ces mimiques que l’on aime tant chez elle.

Cette série sans grande prétention mais abordable et pleine d’humour saura vous détendre. Le format 20 minutes des épisodes permet au scénario d’aller droit au but et de nous offrir de bonnes bases pour ce pilot.

De plus, le casting présente une belle brochette de comédiens outre Eliza Coupe, on retrouve aussi Jay Harrington (Better Off Ted, Private Practice, Hot in Cleveland) et Carter MacIntyre (Drop Dead Diva) qui balancent de bonnes répliques, chacun dans leur style.

Si sur la forme on peut remercier Benched d’être une bonne comédie, côté fond, la série met le doigt sur un sujet sensible ; la défense des plus démunis face à des peines hallucinantes. Ce premier épisode va mettre l’accent sur le cas d’une mère de famille dont la caution s’élèvera à plusieurs milliers de dollars. A ce moment-là, Nina va se rendre compte que sa réalité au cabinet d’avocat hyper chic, est loin d’être une généralité.

Face à elle on retrouve Fred Melamed (The Good Wife, Les Dessous de Palm Beach) dans le rôle du juge Don Nelson, pressé et sans retenue. Il va remettre Nina à sa place plus d’une fois, de façon ironique et froide. Son personnage donne plus d’ampleur aux problèmes que Nina va affronter dans cette salle de tribunal. Elle ne doit pas seulement convaincre la ville que ses clients sont innocents (ou, du moins, avaient de bonnes intentions), elle va aussi devoir faire comprendre au juge qu’il y a un problème et que l’on doit faire changer les choses.

On ne va pas se mentir, Benched profite grandement des qualités de son actrice principale Eliza Coupe. Elle porte le show sur ses épaules. Ça serait bien que la chaîne ne se contente pas que de ce magnifique personnage, mais qu’elle se focalise aussi sur le développement des personnages secondaires. Je pense surtout au personnage de Jay Harrington, Phil, le nouveau collègue de Nina.

En bref, série fortement conseillée, sans objection !

benched-critique-episode-1-saison-1-essentiel-series

Nina en proie à un léger problème d’ouverture de porte…

Partager.

A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Ping de retour Benched - USA annule sa nouveauté 2014 | Essentiel-Series

Laissez une réponse