Ana Ortiz : du piment au Festival de Monte-Carlo

0

Devious Maids est le deuxième projet à succès de Marc Cherry, créateur de l’incontournable Desperate Housewives. Dépeignant les aventures de 5 femmes de ménage qui partagent le quotidien de familles riches, la série a permis de donner à Ana Ortiz le rôle de fort de Marisol, une femme voulant coûte que coûte innocenter son fils injustement emprisonné. De passage au Festival télé de Monte-Carlo, elle s’est confiée (longuement !) sur la série.

Lifetime- Marc Cherry- Desperate Housewives

Ana Ortiz

Comment expliquez-vous la popularité de la série ?

Je pense qu’il y en a pour tous les goûts. De belles femmes, des hommes sexy, du drame, de l’humour, de la richesse. Avec un peu d’extravagance à la Marc Cherry.

Devious Maids est l’une des rares séries à dépeindre un groupe de femmes qui sont réellement amies. Et elle est écrite par un homme, c’est plutôt ironique. Marc Cherry sait vraiment comment écrire pour les femmes, il est très doué pour ça. Mais il écrit pour un certain type de femmes. Eva Longoria est là pour équilibrer un peu la balance et donner une saveur plus « latino » aux dialogues. balance.

Vous êtes amies dans la vie ?

Nous nous connaissons depuis des années avec Roselyn, Dania et Judy. Depuis toujours nous auditionnions pour les mêmes rôles. Judy et moi faisons aussi partie de la même troupe de théâtre à New-York. C’était une excellente opportunité pour nous à ne pas se retrouver en compétition l’une contre l’autre pour une fois, pouvoir mettre notre amitié à l’écran.

Comment avez-vous été réunies dans la même série? Vous êtes-vous mises en contact?

Un peu. J’ai lu le scénario et je l’ai adoré. J’en ai parlé à Eva (Longoria) et quand j’ai su que Roselyn et Dania étaient aussi intéressées, j’ai dit “ok, je dois le faire”.

Lifetime- Marc Cherry

Devious Maids

Pensez-vous que ce genre de groupe de personnes, de personnel de maison, femmes de ménage, identique au votre, existe quelque part ? Et que c’est une bonne idée d’en faire une série ?

Tout à fait. Devious Maids est clairement un soap opera, une novella. Les situations sont forcément exagérés mais ce qui est intéressant c’est que c’est nous  le personnel de maison, qui sommes les garants moraux de la série, c’est nous qui avons le “pouvoir”, en aucun cas nous nous nous plaçons en victimes.

Je pense que là où ça pourrait poser quelques soucis c’est plutôt avec les millionnaires. Dans la série ils sont dépeints comme des êtres vraiment diaboliques. Mais Marc Cherry a engagé des acteurs merveilleux Rebecca Wisocky, Tom Irwin, Susan Lucci, Drew Van Acker, qui apportent une certaine empathie aux personnages et ça en devient humoristique. Je pense que ce n’est pas parce que nos personnages sont des femmes de ménage que ça les rend moins intéressantes. Je pense justement que ça peut les rendre plus intrigantes. Justement parce qu’elles sont présentes tous les jours, elles élèvent leurs enfants, font leurs lessives, connaissent tous leurs secrets. Juste parce qu’elles ne sont pas avocats ou médecins, ne rend pas leurs histoires moins intéressantes.

Quel est le rôle d’Eva Longoria en tant que productrice de la série?

Eva est en quelque sorte notre ange gardien. Une sorte de lien entre Marc Cherry et nous.  Elle a réalisé le premier épisode de cette première saison mais de manière générale elle s’assure que le ton « latino » et le rythme de la série sont respectés. Marc Cherry est un très bon scénariste, mais quand vous écrivez pour un groupe de femmes comme nous (latina), tout est différent, la façon de parler, de réagir. Donc elles est toujours là pour servir de “guide”.

Quel est le meilleur commentaire, meilleure remarque que vous ayez reçu à propos du show?

Je crois que la meilleure remarque que j’ai eu venait justement de quelqu’un qui travaille dans ce milieu et qui m’a dit “Les filles vous avez tout compris, tout saisi, vous êtes parfaites. Sauf que je ne pourrais jamais porter de tallons aiguilles pour travailler”

Marisol est un personnage fort et captivant, avec un caractère assez trempé, pensez-vous que c’est  votre devoir envers la communauté latino de jouer un rôle comme celui-ci ?

Tout à fait. Et pas seulement pour Marisol mais pour tous les rôles que je joue. C’est drôle car les plus dures critiques sont venues des communautés latinos, avant même que le show ne soit lancé. C’est le titre de la série qui les dérangeait, on incarnait des femmes de ménage…encore ! Pas la meilleure manière de combattre les préjugés. Mais Eva s’est battue pour notre communauté et pour ses droits. Et Roselyn, Dania et moi-même n’aurions jamais manqué de respect à nos origines. Nous voulions apporter de la dignité à ces personnages. Je ne pourrais jamais jouer un rôle que je considère comme trop stéréotypé ou dégradant envers les latinos.

Pour ceux qui ne connaissent pas la série, voici la bande-annonce de la première saison de “Devious Maids” :

Et à ceux qui ont déjà succombé à la tentation de la 1re saison, voici la promo de la saison 2 avec Ana Ortiz :

Partager.

A propos de l'auteur

Laissez une réponse