55e Festival de Télévision de Monte-Carlo : Matthew Gray Gubler de Esprits Criminels

0

Matthew Gray Gubler est un véritable pitre. Un sarcastique à l’humour toujours juste qui pratique l’auto-dérision à un haut niveau. Aux antipodes du ton noir d’Esprits Criminels, la série qui l’a rendu célèbre. Nous avons rencontré l’acteur autour d’une table ronde très joyeuse, au coeur du 55e festival de télévision de Monte-Carlo. Lorsque nous arrivons, l’acteur très en forme nous accueille avec un très drôle “Vous êtes prêts pour la meilleure interview de votre vie ? Parce que ça va être là maintenant !”. Le ton est donné.

La saison 10 vient de démarrer en France, à quoi devons-nous nous attendre ?
Matthew Gray Gubler : Cette saison est vraiment palpitante, un personnage principal meurt, un nouveau, joué par Jennifer Love Hewitt arrive. Il y aura un peu de romance également pour le Dr Reid, beaucoup de mystère et à la fin un cliffhanger qui verra possiblement le départ d’un autre personnage principal.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre personnage ?
MGG : Je pense que la série a du succès parce qu’elle permet à chacun de s’identifier à un personnage. Et j’espère que le mien aide les gens en marge ou “bizarre” à se sentir accepté. Je regarde le Dr Spencer Reid comme une source d’inspiration pour moi !

Selon vous, combien de différentes coupes de cheveux pensez-vous avoir eu jusqu’ici dans la série ?
MGG : (rires) C’est une excellente question, vraiment excellente ! Je dirais au moins 12 ! J’ai eu des coiffures vraiment étranges !

Donc pas de clause contractuelle pour vos cheveux ?
MGG : Si mon expérience m’a appris quelques chose c’est qu’il est plus facile de demander pardon qu’une autorisation ! Donc je fais ce que je veux avec mes cheveux et après je dis “Ah je n’avais pas le droit ? Oups…désolé!”

Esprits Criminels a souvent été critiqué pour son côté noir, qu’en pensez-vous ?
MGG : Je vois plutôt la série comme une équipe de superhéros sauvant des familles, des enfants et arrêtant des serial killers. Quand les gens m’arrêtent dans la rue, ils me disent que la série leur a donné envie de devenir policier ou d’entrer au FBI. Jamais personne ne m’a arrêté en déclarant “Votre série m’a donné envie de tuer mon chien !” (rire)

Malgré la noirceur de la série, les bêtisiers sont extrêmement drôles, de tous les acteurs, qui est le plus indiscipliné ?
MGG : (après réflexion) Je pense que ce serait Jennifer Love Hewitt à égalité avec Thomas (Gibson).

Après plus de dix ans à jouer le même personnage, comment faites-vous pour ne pas vous ennuyer ?
MGG : Je change souvent de coupe de cheveux (rire) ! Non plus sérieusement même si cela reste la même série, il y a toujours un élément nouveau qui permet de ne jamais s’ennuyer : une guest-star, une enquête…et j’essaie vraiment de garder indemne l’authenticité de mon personnage.

Vous avez réalisé 8 épisodes de la série,  est-ce que vous envisagez une carrière plus tard derrière la caméra?
MGG : Je suis venu à Los Angeles en ayant des rêves de réalisation. Puis j’ai atterri dans Esprits Criminels et je me suis plus concentrer sur le métier d’acteur mais quand la série sera terminée je me tournerai plus vers la réalisation.

Nous sommes au festival de télévision de Monte-Carlo, question inéluctable, regardez-vous des séries ?
MGG : J’adore Twin Peaks, X-Files et je suis un fan absolu de Louis CK et de sa série Louis.

Matthew-Gray-Gubler-55e-festival-TV-Monte-Carlo

Partager.

A propos de l'auteur

Laissez une réponse